Charles Bisschops, La Femme fatale (1922), d'après Artnet, Pinterest et Google

52 vues0 commentaire