Raymonde Dumoulin, Le (p'tit) Banc, d'après la biographie Skynet de l'artiste et Google

Mis à jour : mai 31

http://users.skynet.be/fa445107/exposition.html


https://www.youtube.com/watch?v=mRRLw_ePIrg



https://www.lesoir.be/art/il-peut-le-dire-li-p-tit-banc_t-19970117-Z0D6GT.html


Li p'tit banc


Voici le texte de la chanson wallonne «Li p'tit banc» (paroles de Emile Wiket, musique de Pierre Van Damme), et sa traduction en français (Journal Le Soir).

Tot près dè vî pont

I-n-a-st-on p'tit banc

Wice qui dj'a sovint miné m'Binamêye

On banc come in-ôte wice qui lès

galants

minèt leû mon-coeûr

qwand l'nut' èst toumêye

Ah ! s'ti polève dîre

tot çou qu't'as vèyou

Dispôy qui t'ès la

Pitit banc qu'on z-inme !

Ah ! S'ti polèves dire çou qu't'ènn'as-st-

oyou

Dès boûdes, dès suèrmints èt tofér lès

minmes !


Ti rapinses-tu co di l'osté passé ?

Nos t'vinî vèyi deûs fèyes li saminne

Binamé p'tit banc, louke, rin qu'd'î

tûzer

dji sin qu' dji fruzihe

ca dji r'veû Mad'linne

Awè, dj'èl riveû... èt c'èst la m'maleûr

Nè pôrè-dj' don may aswadji

m'pinsèye,

Sov'nance qui m'fêt ma, ca por mi

l'boneûr

N'èst pus qu'on bê sondje,

Ine doûce djoye passèye...


Mins poqwè fat-i, la qu'on-z-a vint-ans

Qui l'coûr si lèsse prinde a n'clére

riyot'rèye ?

Et kimint s' fêt-i, pôves sots

qui n's-èstans,

qu' nod n'nos dotans nin qu'l'amoûr

n'èst qu' tromp'rêye ?..

.

Tot près dè vi pont, in-a-st-on p'tit banc

Wice qui dj'a sovint miné m'Binamêye

On banc come in-ôte wice qui lès [galants

bahèt leû mon-coeûr qwand l'nut'èst

toumeye... !


Traduction du Journal Le Soir


Tout près du vieux pont, il y a un petit

banc

Où j'ai souvent mené ma bien-aimée

Un banc comme les autres,

Où les amoureux conduisent

leur compagne

quand la nuit est tombée

Ah si tu pouvais dire tout ce que

tu as vu

Depuis que tu es là petit banc

qu'on aime

Ah si tu pouvais dire ce que

tu en as entendu

des blagues, des serments et toujours

les mêmes !


Te souviens-tu encore de l'été passé

Nous venions te voir deux fois

par semaine

Gentil petit banc, regarde, rien que

d'y penser,

Je sens que je frissonne, car je revois

Madeleine

Oui je la revois et c'est là mon malheur

Ne pourrais-je donc jamais apaiser

ma pensée

Souvenir qui me fait mal, car pour moi

le bonheur

N'est plus qu'un beau rêve

Une douce joie passée


Mais pourquoi faut-il, quand on a

vingt ans

Que le coeur se laisse prendre

à une plaisanterie juvénile

Et comment se fait-il, pauvres sots

que nous sommes

que nous ne nous doutions pas que

l'amour n'est que tromperie


Tout près du vieux pont, il y a un petit

banc

Où j'ai souvent mené ma bien-aimée

Un banc comme les autres

où les amoureux embrassent

leur compagne

quand la nuit est tombée...

M. Salier, Liège, 3694;

M. Joiret, Wanze, 3676;

J. Delwiche, Huy, 3673;

J. Bertrand, Bxl, 3674;

Archambeau, Bastogne, 3684;

P. Petit, Seraing, 3686;

R. Nitelet, Bertrix, 3687;

E. Triolet, Lierneux, 3678;

S. Barthélmy, Namur, 3696;

C. Gossiaux, Marcinele, 3697;

A. Vos, Bouge, 3700;

R. Remy, Liège, 3711;

P. Marchal, Jambes, 3723;

J. Boucher, Gérompont, 3713.


https://wa.wikipedia.org/wiki/Li_ptit_banc_(tchanson)


https://www.provincedeliege.be/fr/focus?nid=6258


http://connaitrelawallonie.wallonie.be/en/node/4853#.Xhj7Sy17Sqk


https://www.bastjaens.com/post/petite-anthologie-du-wallon-liégeois

 
  • Facebook
  • LinkedIn

©2018 by MES CIMAISES. Proudly created with Wix.com