René Hausman, Les Aristo"chets", d'après ActuaBD & Google

Mis à jour : mai 31

https://namur.lameuse.be/350477/article/2019-02-21/lecole-rene-hausman-continuera-rendre-hommage-lartiste



Pour illustrer ce plaisant tableau, rien de tel qu'une très vieille partition retrouvée au hasard du rangement des archives familiales, un vrai trésor du Wallon liégeois !



De Joseph Willem, transcription et traduction par Corneille Bastjaens


Ine hiette di chets vint tote li nute

Fer tricballe avon noss grinî,

Is râwtet sins piède ine minute,

Et ji n’a pus nol oûie a clignî.

Is wignet co pé q'des houpralles,

Vos dirîz n'trûlaie di macralles

Qui choûlet comme des p'tits èfants,

Ou qui chawet tot s'kibattant.

Co pé q'des mârticots,

Is s'esnondet turtos

Traftant comme des marcous

Qu'âri dè peuv â cou

Et bin des heûres â long

J'ètins leu rigodons,

Si bin qui j'so foû d'mi

Pace qui j'in poux doèrmi.

Jans, vos creurïz hoûter n'grande assimblaie

Di tot flaminds qui s'donrït n'sitronlaie ;

Ossu ji d'has qui j'cann'treus l'attèlaie

Et qu'tos les minous

Arît n'pawe à div'ni tchènous,

(Awè) tos tchènous !


Une bande de chats vient toute la nuit

Faire chambard dans notre grenier.

Ils miaulent sans perdre une minute,

Au point que je ne sais plus fermer l'oeil.

Ils hululent pis que des chouettes,

On dirait une meute de sorcières

Qui pleurent comme des marmots

Ou qui crient en se chamaillant.

Pire que des singes,

Tous se dandinent,

Trottant comme des matous

Qui auraient du poivre aux fesses

Et tout au long des heures

J'entends leurs sarabandes,

Au point que je suis hors de moi

Parce que je ne peux dormir.

Jean, vous croiriez écouter une grande assemblée

De tous Flamands qui s'étrangleraient ;

Aussi me suis-je juré de triquer la compagnie

Et que tous les minets

Trembleraient d'en devenir chenus

(Ah oui) tout chenus ! (traduction à suivre ...)


On dit qui l'chet r'tomme so ses pattes

Et qu'è l'nutaie i pout boèrgnî ;

Ciss nute, j'a r'châssî mes savattes

Po fer l'awaite è noss grinî.

Cachî podrî les bardahreie,

Là, ji rawârda l'trâhureie,

Armé d'on bon corriant baston,

Po lî d'ner haïetemint s'crèton.

Di tot l'qwârtî les chets

Amoussît po l'wichet ;

Des gris, des blancs, des neurs,

Des cis d'totes les coleurs,

Des vigreux harliquins

Qui volît fé l'faquin,

Des pèlés comme des rats

Fiestant des angoras.

Les chets d'mangors pansslous pé q'des chènônes,

Fant comme leus maiss qui s'ècrâhet sins pônes,

Prindît des airs comme li boûf qu'on pormône

Et pus fins q'des r'nâds,

Agrippît tot l'long des chènâs,

(Awè) des chènâs.


A clér di leune, j'a polou vèye

Les coupèrous di tot ces forsaulés,

Ji m'è sovinrè tote mi veye,

Ca ces-là n'estît nin hamlé.

Les marcous v'nît hanter leus cattes

Qu'on l'air on pau pus délicates

Et qui s’ledit gotter so l’teut

Porsuvowe di leus vîx râwteus,

J'a st-avu dè plaisir

Dè veyî les chets d'hîr

Pochî, joupler turtos,

Rôlant cou d'zeur cou d'zo :

Is fit, les p'tits hachas,

Des joïeux entrichats

Et so l'timps qu'is gnâwlît,

Hâr et hotte is s'pittît.

Les rossais chets ni gâtî nin l'potaie

Mains po k'pouieter les cattes à leus poèrtaie,

Autemint q'les autes is s'waitît d'vint l'nutaie,

Estant pus malins

Pus fâx, pus traites et pus calins,

(Awè) pus calins.


Mains ji dâra foû di m'cachette

Comme on diale foû d'on bèneutî

Et ji mascâssa tote li hiette

A pont q'les poïèches aspittît.

Si bin qu'â flahâr dè l'bataïe,

Pus d'ine veie catte attrapa s'daïe

Et tote li trûlaie di rawteus

Wâgna l'lâge à l'copette des teuts.

Lès pî d'vint mes soquets

Ji veyas po l'wichet

Bizer tos ces pindârs

Comme ine bande di Bôdârts ;

Chets d'pauve et chets d'richâs

A l'vallaie des chènâs,

Birlaussît l'cou-z-â-haut

Comme ine plaive di crapauds.

Les chets d'Saint J'han ratrahît vès Pierreuse

Et d'so l'Avreu totes les cates amoureuses

Vès les Châtroux si sâvit pawoureuses,

Adon l'leddimint

Les minous r'qwèrît leu logemint

Tot pèneusemint.


TRADUCTION - EN PREPARATION



Le Cri de Liège, Août 1914 (capture d'écran).


https://www.bastjaens.com/post/petite-anthologie-du-wallon-liégeois

66 vues
 
  • Facebook
  • LinkedIn

©2018 by MES CIMAISES. Proudly created with Wix.com